Droit

La nature totalitaire de l’islam

La charia entend contrôler tous les aspects de la vie humaine

L’islam est certes une religion… cependant, ce n’est pas seulement que cela…

Tel qu’il se pense à grande échelle, et ce, depuis plus de 1000 ans, l’islam est…

  • … une manière de vivre englobante
  • … une culture et une civilisation à part entière
  • … un système politico-religieux (charia) suprémaciste

TotalitarismeLa charia (loi islamique) touche autant les pratiques cultuelles que la vie privée, familiale, sociale, économique ou politique. Il n’y a pas d’aspects de la vie personnelle ou publique qui ne soit inclus dans la charia.

L’islam est donc essentiellement un système normatif qui crée une identité spécifique et une entité politique (oumma).

Comme l’affirment S. Solomon et E. Alamqadisi (deux ex-musulmans et spécialistes de la charia) « L’islam est un système englobant (whole encompassing system) : un système socio-politique justifié par une terminologie religieuse, réglementant tous les aspects de la vie de ses adhérents, leurs relations, de même que les relations avec ceux qui ne partagent pas leur foi. »

De plus, selon la perspective musulmane, ce ne sont pas seulement les musulmans qui doivent se soumettre à la charia, mais bien l’humanité tout entière, d’une manière ou d’une autre.

Lire la suite »

Djihadisme et doctrine musulmane

Chercher à comprendre ce qui se passe

Personnes en deuil à OrlandoOmar Mateen, le musulman djihadiste qui a tué des homosexuels dans un bar d’Orlando, a notamment trouvé toutes justifications à son agression dans la doctrine musulmane la plus orthodoxe.

Cette doctrine est enseignée à grande échelle dans le monde musulman et maintenant en Occident, dans des mosquées ou centres islamiques.

Quelques mots à propos de cette doctrine au sujet de l’homosexualité :

  • Le coran condamne l’homosexualité (mais ne préconise aucune peine précise).
  • Cependant, plusieurs hadiths (paroles ou actions attribuées à Mahomet) décrètent la mise à mort des homosexuels. Or ces hadiths constituent le fond de la charia (loi islamique).

Le djihadiste qui interroge la charia y trouvera toutes les “raisons” pour tuer les kouffar (non-musulmans), les apostats (ceux qui quittent l’islam), les homosexuels, les femmes adultères, etc.

Pourquoi sommes-nous en train de reculer face à l’islam conquérant en Occident ?

Nous reculons parce que nous tentons de trouver des excuses, de « bonnes raisons » (politiquement correctes) à l’agressivité musulmane au lieu de chercher les « vraies raisons » qui poussent les djihadistes à commettre les pires atrocités.

On invoquera la pauvreté, le problème des armes à feu, les troubles mentaux des agresseurs…. mais rarement les croyances des djihadistes.

Lire la suite »

Nous musulmans, devons changer

Le témoignage de Tawfik Hamid

Tawfik HamidLe Dr Tawfik Hamid (www.tawfikhamid.com) est un penseur musulman réformiste, ancien islamiste originaire d’Égypte. Il était membre de l’organisation terroriste islamique Jemaah Islamiyah avec le Dr Al-Zawaherri (qui pour sa part devint le no. 2 d’Al-Qaeda).

Dans ce texte, il juge nécessaire que les musulmans entreprennent un travail d’autocritique, qu’ils prennent acte de la somme incommensurable d’injustices commises au nom de leur religion. Que les musulmans prennent également conscience de la nécessité de réformer l’islam, tel qu’il se comprend et se vit aujourd’hui afin de pouvoir vivre en paix avec les autres.

Cependant, reconnaissons que réformer l’islam en profondeur est une tâche colossale, peut-être même impossible. Les analyses statistiques (se référer à https://www.politicalislam.com/trilogy-project/statistical-islam) du coran, de la biographie de Mahomet (sira) et des hadiths (paroles et gestes attribués à Mahomet) démontrent qu’il y a un très grand nombre de textes qui posent problème.

De plus, à ce jour, toute tentative de réforme de l’islam (au sens moderne du terme) s’est soldée par un échec. La raison? Pour rendre l’islam compatible avec les valeurs de la modernité, il faudrait ni plus ni moins chambouler ses fondements : coran, sira, hadiths et remettre en question la tradition musulmane interprétative.

Il est effet très difficile (voire impossible) de défendre telle ou telle valeur moderne, comme la liberté de religion par exemple, quand les textes “sacrés” de l’islam de même que les penseurs qui font autorité dans la tradition musulmane vont massivement dans le sens inverse.

C’est sans doute pour cette raison que nombre de musulmans en quête d’humanisme et de modernité optent finalement pour une autre philosophie ou une autre religion, dans le but de trouver un sens à leurs aspirations légitimes.

Lire la suite »