Massacre à Orlando : l’assassin fréquentait assidûment la mosquée

Pendant ce temps, on chante toujours le même refrain …

13 juin 2016  /  20 décembre 2016 (mise à jour)

Par Points de Repères à partir de jihadwatch.org/2016/06/orlando-jihad-mass-murderer-quite-religious-regularly-attended-mosque et de jihadwatch.org/2016/06/orlando-mosque-speaker-says-islam-mandates-gays-be-put-to-death. Veuillez vous référer à la version anglaise pour prendre connaissance de la version intégrale.

Toujours le même refrain

Un trait commun à tous les terroristes djihadistes est l’observance stricte et fervente de l’islam. Et pourtant, ce fait est rarement pris en considération ou mentionné par les « analystes » et « experts ».

De plus, vous avez peut-être remarqué que …

… chaque fois qu’il y a des actes de terreur commis par des musulmans qui affirment agir au nom de l’islam en se référant aux textes dits « sacrés » …

Têtes dans le sable… une armada de musulmans et de non-musulmans se constitue pour dissocier la doctrine musulmane des méfaits commis (dans le but de nous convaincre que cela n’a rien à avoir avec l’islam, religion de paix…!)

Une autruche qui se met la tête dans le sable ne saurait mieux faire …

Est-ce que les autorités américaines ont pris le temps d’examiner ce qui s’enseigne réellement dans l’Islamic Center of Fort Pierce ?

Parions qu’elles vont plutôt croire les déclarations des imams qui peuvent mentir « en toute bonne conscience » quand c’est pour la défense et l’avancement de l’islam, conformément à la doctrine islamique de la taqiya.

Omar Mateen

Parlons maintenant brièvement de Omar Mateen, le tireur du bar Pulse Nigthclub à Orlando, Floride, États-Unis :

  • Omar MateenIl battait fréquemment sa femme, selon le témoignage de son ancienne épouse. Mentionnons que le coran autorise un homme à frapper sa femme! (se référer à exmusulman.org/un-homme-peut-frapper-sa-femme.html)
  • Il a clamé son lien avec l’État islamique lors d’un appel au service 911 d’Orlando.
  • Il avait fait l’objet d’une enquête du FBI à deux reprises parce qu’on le soupçonnait d’avoir des liens avec des groupes islamiques et notamment avec un musulman qui s’est rendu en Syrie pour commettre un attentat-suicide.
  • Il est né à New York, fils d’un immigrant afghan. Il avait ouvert un compte YouTube où il exprimait occasionnellement des vues favorables à l’égard des Talibans en Afghanistan.
  • Il fit un pèlerinage en Arabie Saoudite après son divorce.
  • Il était « très religieux » aux dires d’un ami.
  • Il fréquentait assidûment, depuis plusieurs années, l’Islamic Center of Fort Pierce.
    À peine deux jours avant la tuerie, on l’a vu au centre islamique selon l’imam de la mosquée.

Ce qui se prêche dans des mosquées en Floride

Une caméra cachée à la mosquée Husseini Islamic Center d’Orlando (Floride) montre un conférencier musulman affirmant que les homosexuels doivent être mis à mort conformément à un hadith (parole attribuée au “prophète” Mahomet).

Voici ce qu’affirma le conférencier (se référer à la bande sonore originale pour l’exactitude de ses paroles) :

  • « Nous le savons. Il n’y a rien d’embarrassant dans cela. La mort est la sentence réservée pour les homosexuels. »
  • « Tuer les homosexuels est un acte de compassion. »

Et que font les autorités ?

L’administration Obama décourage depuis des années toute tentative visant à faire la lumière sur ce qui se prêche réellement dans les mosquées aux États-Unis.

Ainsi, l’incitation au meurtre des homosexuels selon la charia peut être prêchée en toute impunité, aux États-Unis !

Et qu’en est-il dans votre pays? Comme l’affirmait Edmund Burke : « la seule chose nécessaire au triomphe du mal est l’inaction des gens de bien ».