La montée des populismes, réaction populaire à l’Égalité universelle imposée

No societyDans plusieurs livres publiés, Christophe Ghilluy développe et révèle une thèse d’évolution de la société occidentale depuis deux générations.

La montée des populismes n’est qu’une des réactions populaires aux exagérations d’un mondialisme, doublé d’un universalisme égalitaire, qui ont effacé toute identité ou spécificité individuelles.

Pour retrouver le socle d’une société stable, c’est-à-dire la classe moyenne, il faudrait ralentir la mondialisation et rétablir les identités et différenciations judéo-chrétiennes perdues ou simplement oubliées.

Lire la suite »

La montée des populismes, réaction populaire à l’Égalité universelle imposée Lire la suite »