Islam

La taqiya ou l’art de la duperie

« Un Occidental averti en vaut deux … »

Idéalement, le monde humain devrait être un monde de parole et de confiance, un monde où l’on puisse s’appuyer sur une parole donnée.

Malheureusement, l’histoire nous apprend que tout être humain ou toute idéologie n’est pas à la hauteur de cet idéal.

À titre d’exemple, Adolf Hitler parlait de paix alors qu’il se préparait à la guerre.

MensongeL’humanité a payé un fort prix pour avoir refusé de prendre au sérieux le « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, ainsi que les nombreux gestes (avant même la Deuxième Guerre mondiale) qu’Hitler posa, qui indiquaient que l’idéologie nazie était beaucoup plus que des mots sans réelle portée.

Or étonnamment, les hadiths (paroles et actions attribuées à Mahomet) rapportent que le prophète désigné de l’islam savait également faire preuve de tromperie pour arriver à ses fins.

De ce « modèle » proposé par le coran est née la doctrine de la taqiya, où la tromperie est justifiée dans le but de faire avancer l’islam.

Dans cet article :

  • L’usage plus que discutable de la parole chez Mahomet
  • Alors que l’Occident valorise la transparence, la doctrine de la taqiya justifie la tromperie
    • La taqiya selon des penseurs musulmans
    • La taqiya selon des spécialistes non-musulmans de l’islam
  • Un Occidental averti en vaut deux …
    • Taqiya
    • Tawriya
    • Kitman
    • Muruna

Les implications de ces tactiques de duperie sont énormes pour les sociétés occidentales.

Les musulmans qui pratiquent les diverses formes de tromperie (taqiya, tawriya, kitman ou muruna) sont difficiles à reconnaître, car ils ne montrent aucun signe indiquant qu’ils nous trompent. De fait, ils croient appliquer ce qu’Allah leur demande afin de contribuer à l’avancement de l’islam (et sa charia) en Occident.

Plus que jamais, la vigilance est de mise pour les Occidentaux…

Il en va de la survie de la civilisation occidentale et de ses valeurs fondamentales.

Lire la suite »

Nous musulmans, devons changer

Le témoignage de Tawfik Hamid

Tawfik HamidLe Dr Tawfik Hamid (www.tawfikhamid.com) est un penseur musulman réformiste, ancien islamiste originaire d’Égypte. Il était membre de l’organisation terroriste islamique Jemaah Islamiyah avec le Dr Al-Zawaherri (qui pour sa part devint le no. 2 d’Al-Qaeda).

Dans ce texte, il juge nécessaire que les musulmans entreprennent un travail d’autocritique, qu’ils prennent acte de la somme incommensurable d’injustices commises au nom de leur religion. Que les musulmans prennent également conscience de la nécessité de réformer l’islam, tel qu’il se comprend et se vit aujourd’hui afin de pouvoir vivre en paix avec les autres.

Cependant, reconnaissons que réformer l’islam en profondeur est une tâche colossale, peut-être même impossible. Les analyses statistiques (se référer à https://www.politicalislam.com/trilogy-project/statistical-islam) du coran, de la biographie de Mahomet (sira) et des hadiths (paroles et gestes attribués à Mahomet) démontrent qu’il y a un très grand nombre de textes qui posent problème.

De plus, à ce jour, toute tentative de réforme de l’islam (au sens moderne du terme) s’est soldée par un échec. La raison? Pour rendre l’islam compatible avec les valeurs de la modernité, il faudrait ni plus ni moins chambouler ses fondements : coran, sira, hadiths et remettre en question la tradition musulmane interprétative.

Il est effet très difficile (voire impossible) de défendre telle ou telle valeur moderne, comme la liberté de religion par exemple, quand les textes “sacrés” de l’islam de même que les penseurs qui font autorité dans la tradition musulmane vont massivement dans le sens inverse.

C’est sans doute pour cette raison que nombre de musulmans en quête d’humanisme et de modernité optent finalement pour une autre philosophie ou une autre religion, dans le but de trouver un sens à leurs aspirations légitimes.

Lire la suite »

Islamisme et islam

Est-ce que l’islamisme est une déviation de l’islam ?

Comme l’affirmait Samir Khalil Samir, « les Occidentaux s’intéressent à l’autre en fonction d’eux-mêmes et ne cherchent pas à comprendre l’islam tel qu’il est. »

Islamisme = IslamDans cet article écrit à Tanail (Liban), le 10 avril 1996, le père Henri Boulad nous partage le fruit de sa recherche sur la nature de l’islam. Il conteste vigoureusement le mythe d’une différence essentielle entre l’islamisme et l’islam.

Un article toujours d’actualité, d’autant plus que des auteurs comme Hamid Zanaz dans son petit livre intitulé « L’islamisme vrai visage de l’islam », défendent le même point de vue, doctrine et faits à l’appui.

Pour tout dire, et ce depuis les origines de l’islam, religion et société ont toujours été inséparables. Et quatorze siècles plus tard… c’est toujours aussi vrai : toutes les sociétés musulmanes ont été des sociétés intégratives, totales, totalisantes, pour ne pas dire totalitaires… et ce… jusqu’à aujourd’hui.

Lire la suite »